Ils sont morts en Centrafrique



Ils sont morts en Centrafrique

Deux soldats français de la force Sangaris sont tombés au combat en Centrafrique. Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, les militaires de 1re classe du 8e RPIMa de Castres, ont été tués dans la nuit de lundi à mardi 10 décembre lors d'un échange de tirs avec des individus armés, près de l'aéroport de Bangui. Les deux hommes âgés de 22 et 23 ans ont riposté et ont été blessés. Ils ont rapidement été pris en charge par leurs camarades mais ils sont morts des suites de leurs blessures pendant leur évacuation vers l'hôpital.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a adressé ses condoléances à la famille des jeunes soldats, qui "ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d'autres", a ajouté l'Elysée dans un communiqué.

 

Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio étaient engagés depuis 2011. Ils avaient déjà participé à des missions similaires en Centrafrique et au Gabon. 


Dépêche

Vendredi 20 Décembre 2013 - 17:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter