Images du procès de Habré : Le CNRA épingle la Rts, Sen tv et Walf

L’Assemblée du Conseil national de régulation de l’audiovisuel appelle la Radio télévision sénégalaise à prendre la pleine mesure de ses responsabilités dans la diffusion d’images concernant le Président Hissène Habré. Le Cnra interpelle dans le même registre la Sen Tv avec l’émission ‘’Li ci Rewmi’’ et Walfadjri avec ‘’Opinion’’. Des émissions qui servent de tribunes pour des attaques personnelles avec des propos outranciers, injurieux et irrévérencieux.



Images du procès de Habré : Le CNRA épingle la Rts, Sen tv et Walf
Malgré les nombreuses  mises ne garde, la Radio télévision sénégalaise a diffusé « des images d’une extrême violence dans son journal de 20  heures et 13 heures du 08 septembre, des images   qui portent atteinte à l’honneur, à l’intégrité et à la dignité de Habré dont les droits ont été ainsi bafoués » a fait savoir l’Assemblée des conseillers du Cnra. Une occasion pour Babacar Touré et son équipe d’appeler « la Rts à prendre la pleine mesure de ses responsabilité dans la diffusion des images  relatant ledit procès ». Le Cnra invite à travers une déclaration  « l’ensemble des médias  à respecter les droits et la digité de Habré ».

Par ailleurs lesdits  conseillers du Cnra signalent que « les émissions ‘’Li ci Rewmi de la Sen Tv du 02 septembre et ‘’Opinion’’ de Walfadjri du 06 septembre 2015 ont servi de tribunes pour des attaques personnelles par des propos injurieux, outranciers et irrévérencieux  entre personnalités politiques ». Selon le Cnra « dans certaines de leurs séquences, ces entretiens s’écartent de la bonne conduite de l’interview qui postule  que le journaliste  en soit  maître plutôt que de laisser  libre-cours aux dérives de l’invité ».

Le Cnra rappelle aux responsables des différents médias la dimension éducative de l’activité médiatique, les conseillers ont terminés en encourageant «  les éditeurs à privilégier la conception de contenus conformes aux stipulations  des cahiers des charges  et au cadre légal et réglementaire  qui régit l’activité audiovisuelle », conclut le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra).            

Khadim FALL

Vendredi 18 Septembre 2015 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter