Immigration clandestine : quatre Sénégalais dans le nouveau drame á Ceuta.



Immigration clandestine : quatre Sénégalais dans le nouveau drame á Ceuta.

13 morts dont une femme et quatre Sénégalais, tel est le bilan de la tentative des 20 á 400 migrants d'origine subsaharienne qui ont voulu entrer illégalement ce jeudi dans l'enclave espagnole de Ceuta.

Un premier bilan fourni par les autorités locales marocaines avait fait état de huit noyés, mais au fil des heures, cinq autres corps sans vie ont été retrouvés sur la plage.

Même si les chances de retrouver des survivants sont vraiment minimes, une équipe de sauvetage continue de sillonner le lieu du drame pour espérer rencontrer des rescapés ou d'éventuelles dépouilles mortelles.

Ce drame qui illustre une fois encore la lancinante question relative á la pression migratoire aux portes de l'Europe a encore touché toutes les âmes sensibles du monde entier.

Ainsi, le Réseau Africain pour la Gouvernance des Migrations section Grenade (RAGOMIG) sous la houlette de son coordonnateur Cheikh Mbackè Diop s'est associé á Migreurop España ,SOS Racismo Andalucia, Asociacon pro Derechos, Humanos Andalucía, Andalucía Acoge, Circulo silencio ,CEAR ,Asociación ELIN entres autres organisations et plateformes pour organiser ce vendredi une concentration silencieuse et pacifique en hommage aux disparus.

Le coordonnateur Cheikh MB. Diop a vigoureusement condamné ce drame, il a en outre invité les participants á réagir á la mesure cette situation afin que cela ne se reproduise plus.

Dans la même, Moustapha Diop par ailleurs Secrétaire Général de RAGOMIG a dans son intervention fortement dénoncé ce drame qu'il juge trop lourd au regard des pertes humaines avant de dire que celui-ci vient a encore brisé des rêves et noyé des espoirs Monsieur Diop visiblement très éprouvé a terminé son discours par cri de cœur "Basta YA ! " dira-t-il.

A la fin de cette concentration une déclaration commune a été adressée aux autorités compétentes en vue de trouver des solutions fiables et viables au phénomène de l'immigration clandestine qui continue avec son lot de malheurs.

Encore des corps échoués sur les plages hélas, il en aura certainement, et pour enrayer cette situation il est grand temps que les candidats á l'émigration sachent que l'Europe n'est plus un eldorado et, ce qui reste de cette Europe n'est rien d'autre qu'un miroir aux alouettes, bref une simple illusion.



Momar Dieng Diop Espagne.

Dimanche 9 Février 2014 - 08:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter