Incendie à Ngouye : Un enfant de huit ans meurt calciné



Le moins que l’on puisse dire est que Dame nature n’a pas été tendre, alors pas du tout tendre avec le Saloum. En effet, alors que Passoire, un quartier de la Commune de Kaolack, pleure encore trois de ses enfants, morts consumés par un incendie, les flammes avaient d’abord fait une autre victime, vingt-quatre heures plus tôt.
 
C’est au village de Ngouye, dans la Communauté rurale de Ndiognick, où un incendie a causé la mort d’un autre môme, âgé de huit ans. La victime, qui tentait d’échapper aux flammes, est allée se réfugier derrière les toilettes. Malheureusement, elle ignorait qu’elle avait rendez-vous  avec la grande faucheuse. Asphyxié, l’enfant a rendu l’âme, quand ses parents inquiets et partis à sa recherche l’ont retrouvé.


Lundi 24 Mars 2014 - 09:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter