Incendie à l’Unité 17 des Parcelles Assainies : Le procès de Mansour Fall mis en délibéré pour le 24 mai



Incendie à l’Unité 17 des Parcelles Assainies : Le procès de Mansour Fall mis en délibéré pour le 24 mai
 Mansour Fall placé sous mandat de dépôt depuis le 15 mai pour homicide involontaire, a été appelé ce mercredi à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar vers 22h.

Invité à revenir sur les faits,  il a soutenu que : «Dagno noyi gaz bi (ils ont inhalé le gaz). C’est la volonté divine». A l’en croire lorsque les éléments de la Police sont arrivés sur les lieux du drame, les enfants étaient déjà dans les pommes. «Depuis 25 ans la bougie est placée au même endroit. Ce jour là, à l’heure de la prière de l’aube, je savais que ça pouvait prendre feu. Parce que la bougie était presque finie», a répondu le présumé pyromane qui ajoute : «depuis lors, je ne bois que du café».

Le maître des poursuites à souligné que cette affaire a plongé tout le Sénégal dans l’émoi. « Au Sénégal on a l’habitude de tout mettre sous le compte de la volonté divine. On ne peut pas toujours rester dans ce fatalisme ».

Pour le parquet, il y a de la négligence, les faits sont clairs, leur gravité est constante. Il pointe un lien de cause à effet entre le comportement de Mansour Fall et la mort de ces enfants. Il a ainsi demandé au tribunal de le condamner à deux ans fermes pour donner l’exemple aux Sénégalais.
L’affaire est mise en délibéré pour le 24 mai prochain. 


Jeudi 18 Mai 2017 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter