Incidents à l'UCAD : "Macky Sall n'est nullement affecté, il n'était pas surpris" (Conseiller)

Le président de la République n’est "nullement affecté" par les incidents qui ont émaillé sa visite au campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, vendredi, selon son conseiller en communication. Pour Mamadou Thiam, le président Macky Sall n’a pas été surpris par les évènements à l’université de Dakar.



« Malgré certaines alarmes et certaines suggestions, il a considéré que l’université Cheikh Anta Diop ne saurait le laisser indifférent. En y allant, il savait qu’il allait certainement faire face à des difficultés mais il espérait aussi créer un déclic  autour de la responsabilité qui permettrait aux acteurs de pouvoir s’écouter, se parler et de décider ensemble », a confié le conseiller en communication de Macky Sall.

Cette visite présidentielle à l'UCAD n'a pas été de tout repos pour Macky Sall même si au final, l'essentiel est ailleurs selon Mamadou Thiam. « Globalement ce que le président retient, tout comme ses collaborateurs, c’est qu’il y a eu certainement des dérapages de la part d’une minorité, mais il y a eu globalement un nouvel élan qui est lancé dans les rapports entre exécutif et une composante de la population, notamment les étudiants. C’est un sentiment de fierté et du devoir accompli qui anime le chef de l’Etat », estime Thiam.


Selon M.Thiam, Macky Sall n’a pas été surpris, conscient des risques qu’il y avait à s’aventurer dans un milieu qualifié d’hostile pour les pouvoirs politiques. « Le président de la République savait qu’il allait y avoir un certain nombre de contestations, mais il avait aussi l’espoir de voir quand même, le sens de la responsabilité habiter une majorité de la communauté universitaire. C’est un sentiment du devoir accompli, celui du père de la Nation qui est dans l’obligation d’entendre tous ses enfants, de les écouter, ceux qui le comprennent comme ceux qui ne le comprennent pas, ceux qui lui jettent des pierres comme ceux qui lui jettent des fleurs. C’est son rôle, celui de rassembleur, qui évite de diviser et qui prend tout le monde dans ses bras », a dit le conseiller en communication au micro de la RFM.
 


Dimanche 2 Août 2015 - 13:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter