Incidents lors de Ghana-Guinée Equatoriale: la CAF sévit



Le jury disciplinaire de la CAF s’est réuni ce 6 février 2015 à Bata (Guinée Équatoriale). Au menu, l’examen des rapports des officiels suite aux incidents qui ont émaillé le match n°30 de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) opposant le Ghana au pays hôte. Ce match comptait pour les demi-finales de la compétition. Ainsi en application des articles 82, 83 et 151 du Code disciplinaire de la CAF (Confédération Africaine de Football), respectivement relatifs au  principe de conduite, de responsabilité et à la sécurité lors de l'organisation des matchs, le jury disciplinaire décide:

 
De demander à la partie Equato-Guinéenne de prendre en charge le coût de traitement de tous les blessés lors du match en question. D'imposer à la Fédération équato-guinéenne une amende de 100,000 USD (Cent Mille Dollars Américains) pour le comportement agressif et récidiviste de ses spectateurs. D’obliger l’équipe de la Guinée Equatoriale de jouer son prochain match à huis clos sans spectateurs. Toutefois, selon le site de l’instance dirigeante, pour promouvoir un esprit de Fairplay et de fraternité durant la CAN 2015, le jury a décidé de suspendre le match à huis clos à condition que les spectateurs ne soient pas coupables d’une telle infraction lors du match de classement.


Au cas où des incidents identiques émaillent le match de classement le 7 Février 2015, le jury disciplinaire de la CAF imposera automatiquement la sanction de jouer à huis clos à l’équipe Equato-Guinéenne qui devra jouer le prochain match officiel de l’équipe nationale sans spectateurs.


Vendredi 6 Février 2015 - 19:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter