Incroyable! Karina, 3 ans, survit 11 jours dans la Taïga grâce à son chien

Promise à une mort certaine, une fillette échappe à la tragédie, protégée par son chien qui a guidé les secours jusqu'à elle.



Perdue 11 jours, livrée à elle-même, dans la taïga  du Nord-Est de la Sibérie. L’expérience aurait de quoi terroriser le plus endurci des adultes…

Karina, fillette russe, a pourtant dû y faire face, seule, du haut de ses trois ans et demi. Seule mais pas tout à fait puisque c’est grâce à son chien chéri, resté à ses côtés pour la réchauffer et la protéger, que la petite fille doit sa survie ! Le 29 juillet dernier, Karina s’est perdue dans les hautes herbes après s’être aventurée loin de chez elle.  Selon le Siberian Times  qui rapporte l’histoire, la fillette aurait voulu retrouver son père, parti en visite dans son village natal quelques heures auparavant. Privée de téléphone, comme la majeure partie des habitants de ce lieu reculé, sa mère ne s’est pas inquiétée. Pensant que son mari avait emmené avec lui leur fille et son chien adoré, lui aussi disparu de la maison. 4 jours plus tard quand elle découvre l’angoissante vérité, elle donne aussitôt l’alarme et des recherches sont lancées.

Après une semaine d’investigations acharnées quand les secours voient soudain arriver le chien de la fillette, leurs cœurs se serrent : "Cette région est très froide. En serrant son chien contre elle, Karina avait au moins quelques chances de survie. En le voyant arriver, nous avons pensé 'Tout est fini '".  Mais contre toute attente, le fidèle compagnon va les guider vers l’endroit où se trouve sa jeune maîtresse en péril. "Le chien deKarina a conduit les secours vers la petite fille. Au matin, ils l’ont enfin découverte. On lui a donné à boire et à manger et elle a été immédiatement conduite à l’hôpital avec sa mère." Pour le moment, Karina ne veut pas parler des jours passées seule dans la taïga, réputée pour être fréquentée par les ours et les loups... Elle a simplement raconté avoir survécu en mangeant des baies sauvages et bu l’eau des rivières. La fillette, qui s’était improvisé une couche dans les hautes herbes ne présente aucune blessure, simplement quelques égratignures et de nombreuses piqures d’insectes.


Closer.fr

Vendredi 29 Août 2014 - 13:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter