Inculpations dans le dossier Robert Guei

En Côte d'Ivoire, 15 personnes ont été inculpées dans le dossier sur la mort du général Robert Guéi, douze ans et demi après la disparition de l'ancien chef de la junte militaire, qui avait renversé le président Henry Konan Bédié en 1999.



L'assassinat de Robert Guei, ancien chef d'Etat de Côte d'Ivoire retrouvé mort dans une rue d'Abidjan au petit matin du 19 septembre 2002, est l'un des grands dossiers de la crise ivoirienne.
Une enquête ouverte en aout 2012 a été bouclée le 16 novembre 2014 et le procès devrait s'ouvrir avant la fin de juin.
Devant la presse, relatant les conclusions des investigations, le Commissaire du gouvernement auprès du tribunal militaire d'Abidjan, Ange Kessi Bernard, a tenté d'expliquer les conditions de la mort du général.
Le 19 septembre 2002, plusieurs autres personnes proches du général Guei avaient été retrouvées mortes à son domicile.
Il aura fallu presque 10 ans pour que des procédures soient engagées.
C'est seulement le 11 septembre 2012 que la famille politique de l'ancien chef d'Etat, L'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), a pu porter plainte contre X pour la mort de son ex-président.
 


BBC Afrique

Jeudi 12 Mars 2015 - 14:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter