Inde: arrestation d’un pédophile auteur de plus de 500 agressions et viols

Une horrible affaire de pédophilie vient d'être révélée en Inde. La police a arrêté un homme qui aurait avoué avoir agressé et violé plusieurs centaines de jeunes filles en douze ans à New Delhi. La police a fini par l'identifier suite à une plainte récente et à des enregistrements vidéos du quartier où ce dernier crime s'est déroulé. Cela révèle encore une fois les efforts qu'il reste à faire pour lutter contre les crimes sexuels en Inde.



Inde: arrestation d’un pédophile auteur de plus de 500 agressions et viols
L'homme de 38 ans, marié et père de trois enfants, venait régulièrement d'une ville située à plus de 200 km à l'est de Delhi pour chercher du travail, mais se rendait en fait à la sortie des écoles primaires afin de repérer des jeunes filles, leur demander de le suivre sous un faux prétexte, et les violer. Il repartait alors immédiatement, ce qui a compliqué son arrestation.

C'est finalement grâce aux descriptions d'une des victimes de 10 ans, agressée le mois dernier, ainsi qu'à une vidéo de surveillance, que la police a pu l'identifier. Cet accusé a déclaré avoir attaqué plus de 500 filles en douze ans, et violé certaines. Un chiffre encore à vérifier, mais qui rappelle que les crimes sexuels contre les mineurs sont rarement rapportés, comme l'explique Ranjana Kumari, directrice du centre pour la recherche sociale, qui aide les familles de victimes :

« Les filles subissent déjà une telle pression de la part de la société et de la famille qu'elles craignent que leur entourage les rende responsables d'avoir été violées. Je dirais que seulement un cas sur dix de viol sur mineur est signalé à la police. C'est une des raisons qui ont fait que personne n'a entendu parler des viols commis par cet homme », explique-t-elle.

En Inde, l'essentiel des viols sur mineurs arrive au sein d'une même famille, des crimes commis par les oncles ou les grands-parents, que les victimes vont donc souvent devoir passer sous silence.

rfi.fr

Lundi 16 Janvier 2017 - 21:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter