Indigné, triste et déçu, Mansour Ndiaye de l’URD claque la porte de BBY

Après Imam Mbaye Niang, c’était au tour hier de Mansour Ndiaye, leader de l’Union pour le Renouveau Démocratique (URD) de tourner le dos à Benno Bokk Yaakaar). «Nous exprimons notre indignation et notre tristesse devant cette énième déception… », clame-t-il avant de quitter la mouvance présidentielle.



«Nous avions tous vu venir la fuite en avant du président. Le président de la République a maintenu un double discours et il a manqué de loyauté aux institutions », campe Mansour Ndiaye. Face à la presse, le leader de l’URD est loin d’en avoir fini. «Macky Sall vient de trahir l’espoir de toute une génération en jetant le discrédit sur l’une des prestigieuses institutions du pays. Le président n’est pas digne du sang des martyrs, il n’est pas digne de la lutte épique que le peuple a eu à mener pour réfuter toute compromission».
 
«Après avoir plongé le pays dans des difficultés du djihadisme, envoyé des soldats livrer de sales guerres comme des esclavagistes, proférer à tort et travers des promesses non tenues, escamotées, il assomme le peuple d’un coup de poignard ultime. Il a fait du wax waxeet new look», force ce dernier. La page du compagnonnage avec le chef de l’Etat complétement tournée, le leader de l’URD déclare : «Nous sommes en train de discuter avec les autres partis pour mettre en place une autre coalition. On ne laissera pas faire. Quand il (Macky) n’aura plus la légitimité de diriger ce pays, le peuple prendra sa responsabilité». 


Vendredi 19 Février 2016 - 08:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter