Indiscipline de certains Asp: les autorités administratives tapent sur la table

A l’occasion du lancement de la nouvelle orientation de l’agence d’assistance de la sécurité de proximité (Asp), qui s’est tenu hier, à la Gouvernance, l’autorité administrative n’a pas manqué de dénigrer le mauvais comportement de certains agents de cette structure. Insultes, indisciplines, manque de formation, c’est sur ces mots déplaisants, que les Asp ont été qualifiés.



Indiscipline de certains Asp: les autorités administratives tapent sur la table
L’autorité administrative n’a pas été tendre avec les agents de l’Asp. Et, c’est dû à leurs comportements jugés très mauvais. Ils ont été rudement savonnés par les préfets, gouverneurs, représentants de maires, qui ont pris part à cette journée de lancement.

«La plupart des agents que je reçois ne sont pas très bien outillés, ils ne savent pas utiliser l’ordinateur, alors que nous sommes dans une administration où les gens travaillent sur des documents écrits, confidentiels, etc. Donc vous devez veiller sur leur profil, avant de les recruter», exhorte le préfet de Guédiawaye, Jean baptiste Coly à l’encontre du directeur de l’Asp, Papa Khaly Niang.

Et de poursuivre, on ne doit plus se permettre de recruter des agents qui se donnent le droit d’insulter une autorité administrative.

Désarçonné par ces déclarations inattendues, le Dg de l’Asp, Papa Khaly Niang est revenu sur ses propos roses du travail des agents de proximité, avancés lors de son discours. «Le plus important, c’est de travailler sur ce qui n’a pas marché. Quand on exerce des activités, je pense qu’on est censé produire un travail de qualité», réplique le Dg.

Ne s’arrêtant pas là, il interpelle le préfet  sur les closes du projet «un Asp, un métier»: «vous (préfet), parlez des Asp qui sont analphabètes, je dis que c’est tout à fait normal. Et, je rappelle que l’agence sert à assurer l’égalité des chances».

«Si un Asp vous parvient, et qu’il ne peut pas lire ni écrire, il va falloir l’utiliser dans un magasin. C’est notre conception», rétorque-t-il.

Aminata Diouf (Stagiaire)

Jeudi 30 Juin 2016 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter