Info FM, AJA : Prince Segbefia attise la convoitise en L1 et ailleurs

Auteur d'une bonne saison avec l'AJ Auxerre, Prince Segbefia, libre en juin, attire les regards en Ligue 1. Mais pas seulement...



Malgré la saison compliquée de l’AJ Auxerre, actuel 15e de Ligue 2 à la lutte pour le maintien, Prince Segbefia (23 ans) a su se mettre en évidence. « Le bilan est plutôt pas mal, correct », a-t-il confié à notre micro. « J’ai beaucoup joué. Je suis content de ma saison, même si j’ai été blessé pendant près de deux mois. Je suis revenu à 100%, je viens d’enchaîner 5 matches, tout va bien », a-t-il indiqué. Il s’est même découvert des qualités de buteur. « J’ai marqué trois buts, mais je pourrais marquer encore plus. C’est tout de même la preuve que j’ai progressé, que je me suis bien concentré sur le terrain, sur mon travail. Les coaches m’ont félicité. Je suis content. Ça m’encourage à travailler encore plus. J’espère que dans les années à venir, je continuerai à marquer comme ça », a-t-il expliqué.
 

Alors, forcément, comme son contrat expire en juin, les sollicitations commencent à se multiplier pour le Togolais. Et comme l’AJA tarde à se manifester, l’idée d’un départ se dessine doucement mais sûrement. « Franchement, il n’y a pas spécialement eu de discussions avec le club au sujet d’une prolongation. Rien de concret. Il n’est pas sûr que je prolonge », a-t-il assuré, restant pour autant pleinement concentré sur les objectifs du club bourguignon.« Aujourd’hui, on essaye de s’adapter aux méthodes du nouvel entraîneur Jean-Luc Vannuchi (qui a récemment remplacé Bernard Casoni, ndlr). On joue dans une autre stratégie. On s’est vite adaptés. (...) On s’est mis dans une situation difficile au classement. On ne peut compter que sur nous-mêmes pour nous en sortir, pour bien terminer la saison », a-t-il glissé.
 

Ensuite, le milieu de terrain pensera à son avenir. « Mes envies, c’est de retrouver un club aussi prestigieux que l’AJA pour continuer ma progression tranquillement. Je préfèrerais rester dans le championnat de France. Mais je ne vais pas cracher dans la soupe, aujourd’hui, le football n’a pas frontières, alors, si je trouve un club ailleurs qui peut m’aider à progresser, pourquoi pas. Je sais que plusieurs bons clubs me suivent, mais je laisse mes agents (l’agence Classico Sports Management de Jonathan Maarek) s’en occuper », a-t-il conclu. Selon nos informations, plusieurs clubs en Ligue 1, en Süper Lig et en Championship en Angleterre seraient sur les rangs. Alors, qui saisira la bonne affaire Prince Segbefia cet été?

Source : Rfi.fr

 



Samedi 12 Avril 2014 - 11:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter