Info FM : à la découverte de Bingourou Kamara, jeune espoir de Tours

Comme chaque dimanche matin, Foot Mercato vous dresse le portrait d'un jeune talent poussant dans l'Hexagone. C'est à Tours que nous prenions ce jour nos quartiers, pour rencontrer un certain Bingourou Kamara.



Du 6 au 19 juillet prochain, se tiendra en Grèce l’Euro U19. La France sera de la partie, les jeunes pousses tricolores ayant composté leur billet pour le tournoi grâce à un parcours parfait dans le Tour Élite. Une compétition à laquelle a participé Bingourou Kamara, jeune gardien du Tours FC. Pour FM, le portier vous raconte son parcours : « J’ai commencé le foot à 8-9 ans à Sainte-Geneviève-des-Bois, ensuite à 11 ans je suis parti à Brétigny. L’entraîneur Habib m’y amenait et me ramenait chez moi chaque fois qu’il y avait entraînement, je le remercie. J’ai ensuite fait deux ans à Clairefontaine, malheureusement je me suis blessé et à la sortie je n’ai pas trouvé de club. J’ai alors refait une année à Brétigny, avant de venir à Tours. Je me débrouille bien sur ma ligne, je ne me prends pas trop la tête sur le terrain et je sais rester concentré. Je n’ai pas de modèles, mais je regarde certains gardiens comme Neuer, qui m’impressionne. En Ligue 1, j’aime bien Mandanda ».

Et s’il est encore de ses deux modèles, le jeune espoir de 18 ans a conscience d’avoir connu une ascension express depuis son arrivée en Indre-et-Loire : « Tout est allé vite. En venant à Tours, à 17 ans, j’ai repris avec les 19 ans. En 19 ans, je me suis retrouvé avec la réserve. Et cet été, je devais encore être avec la réserve, et j’ai finalement repris avec les pros, et depuis octobre je joue. Ça m’a surpris, parce que je pensais que cette saison j’allais m’entraîner avec les pros, progresser avec eux, et faire mes matches en réserve. Au final, le coach m’a aligné en octobre, m’a dit que je lui avais donné satisfaction, et m’a laissé. J’ai très bien commencé, puis j’ai eu un coup de mou. En partant en équipe de France, ça m’a fait du bien, je suis venu ressourcé, et depuis j’enchaine les bonnes performances », nous indique le natif de Longjumeau.

Avec 22 titularisations en L2, le gardien au physique imposant (1m92 et 85 kg) enchaîne, et se verrait bien connaître des dernières semaines de compétition radieuses : « En club, l’ambition sera de se maintenir, il ne faut pas qu’on se relâche. Puis, en sélection, ce sera d’aller le plus loin possible à l’Euro ». Tout cela, en ayant dans un coin de la tête la question de son avenir, alors que des clubs comme l’Olympique Lyonnais, la Juventus Turin, le FC Porto, Hambourg, Chelsea, Lorient, Reims, l’Inter Milan, Bastia, Benfica, ou bien encore Bordeaux le suivent : « Je suis sous contrat stagiaire, le club m’a proposé un contrat pro. Quand on est petit, c’est un rêve de devenir pro, donc pour moi avoir cette opportunité c’est une fierté. Je vois aussi que des clubs me regardent, c’est flatteur. Je sais par où je suis passé, mon parcours m’a prouvé que rien n’était jamais perdu, j’ai mûri grâce à ce que j’ai connu. C’était une grande désillusion pour moi de quitter Clairefontaine sans club, mais grâce à mes proches je me suis accroché, et si j’en suis là c’est grâce à eux ». À eux de le soutenir encore.


Footmercato

Dimanche 3 Mai 2015 - 08:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter