Infrastructures, Transports terrestres et Désenclavement: Mansour Kane, un crack aux commandes



Malgré tout ce que son règne a coûté au Sénégal, on pourrait ne retenir d’Abdoulaye Wade, dans quelques années, que les routes et les infrastructures de dernier cri qui ont marqué son magistère. Son successeur Macky Sall semble avoir compris que  tout compte fait le « Vieux » a mis la barre très haut dans ce domaine. D’où un sentiment d’urgence  de la part du chef de l’Etat pour rattraper le temps perdu avec le Pse dont les infrastructures constituent un volet essentiel. La nomination de Mansour Elimane Kane au poste de Ministre des Infrastructures et des Transports Terrestres montre que le président Sall souhaite impulser une nouvelle dynamique à ce secteur. Le nouveau ministre, ci-devant directeur des investissements pour l’Afrique à la Banque Mondiale, est un expert du domaine. Au vu de son impressionnant cursus, le natif de Ndioum semble avoir le profil de l’emploi. Avec lui, le volet infrastructure et transports terrestre du PSE devrait être bientôt matérialisé pour étoffer le bilan sur lequel Macky Sall compte s’adosser pour se faire réélire en 2017.


Né une année avant l’indépendance à Ndioum,  le successeur de Thierno Alassane Sall a fait ses études primaires dans sa ville natale avant de rejoindre Dakar pour faire ses humanités au Lycée Blaise Diagne d’où il sort avec un Bac C avec la mention Assez Bien. Après avoir obtenu une bourse, il part poursuivre ses études supérieures au Royaume du Maroc d’où il revient avec un diplôme d’ingénieur des Mines en poche. Il sera recruté au Phosphates de Taiba comme chef de département. Quelques années plus tard, il s’envole pour le Canada pour un troisième cycle en ingénierie financière et plus tard il obtient un doctorat en Finances aux Etats-Unis. De retour au Sénégal, il intègre la City Bank comme Vice-Président. Par la suite, il passe le concours très sélectif de la Banque Mondiale et en sort comme major. Décrit comme quelqu’un de "très humain et sociable" par ses proches, Mansour Elimane Kane est un homme "très attaché à ses racines et à son terroir d’origine" où il se rend souvent auprès de sa famille. Réputé "efficace dans le travail", le nouveau ministre a aidé plusieurs de ses compatriotes à trouver des financements pour leurs projets. En misant sur ce profil riche, Macky Sall semble avoir déniché la perle rare pour booster le PSE. 


Vendredi 11 Juillet 2014 - 15:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter