Innocence Ntab Ndiaye signe son ralliement à l'Apr

Ziguinchor: « Ino » signe son retour en politique sur les pas de l'unité retrouvée au sein de l'APR. Baldé et Robert sont avertis. « Idy un homme sans vision » a dit Benoît Sambou.



Tilène un des plus grands quartiers de Ziguinchor, a abrité ce samedi 17 mai, le retour en politique d'Innocence Ntab Ndiaye, au sein de l'Alliance Pour la République. « Ino » comme la surnomme ses partisans à son meeting de ralliement, a égratigné le maire sortant Abdoulaye Baldé.

Les qualificatifs n'ont pas manqué au point de parler comme nos voisins ivoiriens comme pour dire qu'elle était en verve et au ange. Elle ajoute que ce n'est pas de la transhumance qu'elle a opéré mais c'est pour apporter une solution au problème de sa Casamance. Benoît Sambou et Sana Camara promettent un poste de consultant à Abdoulaye Baldé tellement que leur coalition est sûre de sa victoire au soir du 29 juin. Il aura même droit à un bureau lance Benoît Sambou pour répondre à l'attaque du maire sortant. Ce dernier avait déclaré qu'il « demandera à Macky Sall de ne pas virer de son gouvernement ses adversaires que sont Benoît et Doudou Ka».


Les « apéristes » renforcés par la présence du Ministre du tourisme et des transports aériens Oumar Guèye et de l'administrateur du Parti Mayelle Thiam, ont scellé la paix à Ziguinchor lors du meeting. Le Recteur Kroufia Diawara, la délégation de Doudou Ka et les militants du Professeur Colonel Pape Alassane Diop ont averti leurs adversaires par cette mobilisation.


Benoît Sambou précise que les partisans de Robert Sagna ont reçu toutes les offres en cas de victoire en n'excluant pas le conseil départemental pour respecter les instructions du parti de rester dans le BBY.Benoît Sambou précise que les partisans de Robert Sagna ont reçu toutes les offres en cas de victoire en n'excluant pas le conseil départementale pour respecter les instructions du parti de rester dans le BBY.
Idrissa Seck aussi en a pris pour son grade. Le Ministre de la jeunesse ajoute que le maire de Thiès est un « joueur qui n'a jamais eu de vision. Ce n'est pas étonnant qu'il ignore le plan émergeant ». Les apéristes ont décidé d'occuper le terrain politique en ne laissant aucune chance aux autres listes pour ces élections locales aux enjeux risqués.



Dimanche 18 Mai 2014 - 16:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter