Inondation à Saint-Louis : Diène Farba Sarr indexe le comportement des populations.

Les habitants de Pikine ne sont pas exempts de reproches dans la situation qui sévit à Saint-Louis après les fortes pluies qui s’y sont abattues ces derniers jours. Selon Diène Farba Sarr, le ministre du Renouveau urbain et du Cadre vie, les agissements des populations de Pikine ont contribué à aggravé la situation dans cette ville.



Inondation à Saint-Louis : Diène Farba Sarr indexe le comportement des populations.
«Du fait de sa spécificité, Saint-Louis est une sorte de laboratoire en matière d’inondation. Dans cette ville, on a tous les types d’inondations allant de la pluviale à la poussée maritime et aux crues du fleuve. Mais, ce que j’ai vu ici à Saint-Louis est rassurant car il y a 13 stations de pompage dans la région et elles sont toutes fonctionnelles », a déclaré Diène Farba Sarr lors de sa visite à Saint-Louis pour constater la situation causée par les fortes pluies qui se sont abattues au Sénégal et qui ont fait des ravages à Saint-Louis.

Le ministre du Renouveau urbain et du Cadre de vie a néanmoins tenu à rassurer les populations du nord sur les mesures qui seront prises à court terme : «Je dois dire qu’à Saint-Louis, des propositions pour le court terme sont faites après un diagnostic sans complaisance. Mieux, des manœuvres stratégiques ont été mises en place», a-t-il affirmé.

Néanmoins, l’action de l’homme a, selon le ministre, contribué à l’aggravation de la situation surtout à Pikine, quartier périphérique où le déversoir du bassin qui s’y trouve a en partie était obstrué : «Les grilles dudit bassin son détruits et les accès des points d’eau remplis d’ordures ménagères. Une odeur nauséabonde se dégage et les populations sont exposées. L’homme a agi surtout sur cet ouvrage important pour une localité comme Pikine», fustige-t-il.

Ce problème peut être résolu avec l’appui de la marie à qui le ministre a lancé un appel pour la sensibilisation de la population : «des mesures importantes seront prises avec l’Onas à qui on a confié le bassin depuis 2013. Seulement, une grande politique de sensibilisation doit être déployée par la mairie de Saint-Louis envers les populations», exhorte-t-il.

Diène Farba Sarr de conclure en rappelant les efforts consentis par l’Etat pour le bien-être des populations et qu’«une enveloppe de 70 milliards a été dépensée en trois ans pour un bon réseau d’assainissement à Touba, Dakar et autres villes».

Ousmane Demba Kane

Mardi 11 Août 2015 - 15:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter