Inondations: l’adjoint d’Idrissa Seck soutient Wilane et invite le président Sall à des « solutions concrètes » au lieu des visites



Inondations: l’adjoint d’Idrissa Seck soutient Wilane et invite le président Sall à des « solutions concrètes » au lieu des visites
Yankhoba Diattara premier adjoint au maire Idrissa Seck à Thiès qui est d’avis que « la démarche du président Sall en visite ce matin dans les zones inondées, est salutaire, c’est un pansement affectif et moral pour les populations affectées par les inondations mais n’apporte pas de solutions concrètes au problème à Dakar", ne manque pas de préciser « mais le plus important, ce sont les actions concrètes. Depuis 2009 quand même nous alertons le gouvernement sur la situation que vivent les populations de Nguinth horticole surtout dans les eaux douze (12) mois sur douze contrairement à Dakar où c’est en période hivernale seulement. Au quartier de Nguinth, c’est une remontée de la nappe phréatique du fait de voies d’eau qui viennent de l’Eglise dans cette zone jadis destinée à l’agriculture. Malheureusement les populations s’y sont installées il y a de cela, une quinzaine d’années et maintenant avec la remontée des eaux, c’est une zone invivable et avec l’hivernage, la situation devient de plus en plus complexe ».

Avant de marteler, « pourtant nous avions demandé depuis 2009 que Thiès bénéficie d’un plan « Jaxaay » où 182 familles recensées dans la zone risquent d’être relogées. Que le président vienne constater, c’est bien mais l’année dernière nous avions déjà reçu la visite de deux (2) ministres Oumar Gueye (Assainissement et Hydraulique) et Khadim Diop (Aménagement des zones d’inondations), c’est réconfortant mais nous attendons des actions concrètes. Malheureusement Thiès est encore oubliée. C’est le devoir du gouvernement d’assister les populations », sur les ondes de la RFM où l’adjoint du maire de Rewmi fait part des opérations de remblais avec du gravats et du sable pour accompagner les populations avec les sapeurs pompiers dans le pompage des eaux dans la région de Thiès tout en apportant son soutien au maire socialiste de Kaffrine, Abdoulaye Wilane par rapport à « la responsabilité de certaines sociétés dans ce qui se passe », notamment  « Transrail » dont les « rails obstruent le passage d’eau à Sam Pathé », selon Yankhoba Diattara.  


Vendredi 16 Août 2013 - 15:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter