Inquiétude en Casamance ? "Il y a des combines qu’on est en train de faire" (MFDC)



Deux (2) sorties en une seule journée du porte-parole du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) qui pas plus tard que ce vendredi matin s’était signalé. Ce, pour dire «quand je vois l'arsenal de guerre de Salif Sadio, cela me fait trembler de peur ». Révélant une cinquantaine de milliards logée à la Présidence rien que pour le conflit, Abdou Elinkine Diatta de formuler ce constat à savoir que «cette accalmie (lui) fait peur ». Selon lui, «cela veut dire que les gens se réarment et se préparent à la guerre».


Quelques heures plus tard ce même vendredi, revoilà le porte-parole du MFDC qui se prononce au micro de la 2Stv, niant toute attaque contre l’Armée ces trois derniers jours. «Que ce soit hier ou avant-hier, je n’ai jamais eu écho d’un accrochage. Cela s’est passé quand, je ne sais pas, je ne suis pas au courant de cela, ce que je sais, c’est qu’il y a des cérémonies traditionnelles qui sont en train de se faire…Je n’ai pas eu de militant qui m’a appelé, ni un combattant pour me parler de cela », sert ce dernier qui parle d’une situation «ambigüe ».


«Quand Abdou Elinkine fait des déclarations, c’est clair et net. Mais la tournure commence à prendre une autre forme », enfonce-t-il en précisant que «les temps passés, on nous parlait des combattants de Salif Sadio qui se sont évadés des prisons, quand est-ce qu’ils ont été arrêtés ? », pose le porte-parole du maquis qui fait part de «combines qu’on est en train de faire…Je ne sais pas à quelle fin » mais «on est en train de tracer une combine de haute facture contre le mouvement ». Dès lors, il appelle le peuple à témoin. Et pourtant, Directeur de la radio Zig Fm à Ziguinchor, Ibrahima Gassama interpellé par Pressafrik.com confirme les tirs contre l'Armée dans le département d'Oussouye.
 


Vendredi 10 Avril 2015 - 22:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter