Insécurité à Thiès : Les Thiessois réclament l’instauration de la peine de mort.

Les opérations de sécurisation initiées par le préfet de Thiès à la veille de la Tabaski n’ont pas empêché le meurtre d’un vendeur de mouton. C’est ce qui a révolté les Thiessois qui réclament le retour à la peine de mort.



Insécurité à Thiès : Les Thiessois réclament l’instauration de la peine de mort.
Le retour à la peine de mort ! C’est ce que réclament les Thiessois qui ont vu leur ville envahie de plus en plus par l’insécurité. Selon eux, cette situation s’explique en partie par l’impunité envers ceux qui s’amusent à agresser ou à tuer : «On en a assez de cette situation. Des agresseurs s’emploient à violenter d’honnêtes citoyens leur ôtant leurs biens, allant des fois jusqu’à tuer. Ce qui est inadmissible. Et le pire, c’est qu’on les rencontre dans la rue, quelques mois après avoir été arrêtés, alors qu’ils devaient croupir au fond d’une cellule pour le restant de leur vie», s’est insurgé un homme trouvé à côté du marché.

Son compagnon va plus loin en réclamant le retour à la peine de mort : «Si on avait continué à appliquer la charia, nous n’aurons jamais à vivre cette situation. Si les agresseurs et autres savaient qu’ils seraient tués si jamais ils tuaient ou agressaient, les meurtres et les viols auraient disparu depuis longtemps», a-t-il martelé.
 
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 29 Septembre 2015 - 14:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter