Insolite Rufisque : Pour 1000 fr, l'Imam corrige son Naîb à coups de couteau et l'envoie à l'hôpital

Pour la modique somme de 1000 franc, l'Imam de la mosquée de Chérif-Nord (Rufisque) assène deux coups de couteau à son Naïb avant de l'assommer d'un violent coup de bâton. Tout est parti d'une banale dispute entre les deux hommes, fidèles de la mosquée, pour la somme dérisoire de 1000 F CFA.



Insolite Rufisque : Pour  1000 fr,  l'Imam corrige son Naîb à coups de couteau et l'envoie à l'hôpital
Après chaque cérémonie de mariage, il est de coutume à Cherif Nord de laisser une petite somme pour la mosquée, dont les 1000 F CFA reviennent au Naïb. Et dimanche dernier, après un mariage scellé dans la mosquée, l'Imam est parti avec la part de son second. Le lendemain, lundi après la prière de 14 heures, le Naïb s'est présenté à lui pour lui réclamer son argent.

Mais l'Imam refuse catégoriquement de lui restituer sa part. Une attitude qui n'est pas du goût de son Naïb qui tient à le lui faire savoir de vive voix. Croyant que le différent est vidé, le Naïb, après la prière est resté dans la mosquée pour dormir.

Certainement pas content du comportement de son second, qui lui a demandé son argent devant tout le monde, l'imam revient dans la mosquée et le réveille avec un coup de couteau sur le bras gauche, puis sur le pied droit. Surpris, le Naïb tente de se relever, mais l'Imam l'assomme d'un violent coup de bâton. « Il s'est affalé sur les nattes et a perdu beaucoup de sang », témoignent certains fidèles qui sont restés, eux aussi dans la mosquée.

Selon le journal « L'Observateur », Acheminé à l'hôpital principal Youssou Mbargane Diop où il a reçu des soins, le Naïb a bénéficié, vu ses graves blessures d'un certificat médical avec une Itt de 15 jours. Il compte déposer une plainte contre l'Imam au commissariat urbain de Rufisque.
 


Jeudi 25 Septembre 2014 - 13:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter