Interdiction de Charlie Hebdo au Sénégal : Macky Sall s’explique…

Suite à la participation à la marche de Paris contre le terrorisme du chef de l’Etat, des voix s’étaient élevées pour dénoncer une telle démarche. Ce mercredi, le gouvernement prend une mesure pour interdire la vente ou la publication du journal Charlie hebdo au Sénégal, d’où ce titre dans la presse « Macky Sall n’est pas Charlie ». Depuis le Burkina Faso ce jeudi le président de la République du Sénégal s’explique :



Interdiction de Charlie Hebdo au Sénégal : Macky Sall s’explique…
« Notre engagement auprès de la France dans la lutte contre le terrorisme reste constant. Mais on ne peut pas au nom de la liberté  de la presse, cautionner ou  ne pas réagir contre des pratiques qui peuvent être des sources de tensions sérieuses sur l’ensemble de la planète, il faut savoir que la liberté des uns s’arrêtent là où commencent celle des autres. (…). Ceux qui croient à leur religion, il ne faut pas aller chercher des difficultés à leur Prophète ou à leur croyance, ce qui ne permet pas une coexistence pacifique. C’est le sens qu’il faut donner à l’interdiction du journal Charlie hebdo au Sénégal qui ne remet pas en cause notre soutien fraternel qui explique notre présence à Paris lors de la marche contre le terrorisme. »

Matar Séne

Vendredi 16 Janvier 2015 - 06:23




1.Posté par Ko le 15/01/2015 23:48
Mais dieu sauvera leurs àme du sejour des morts. Car il les prendra sous sa protection.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter