Interdiction de la Burqa : Macky Sall rectifie et précise.

Le président de la République a tenu à recadrer le débat sur l’interdiction du port du voile islamique, précisant que, pour le moment, la Burqa n’est pas interdite. Macky Sall qui se défend de vouloir s’attaquer aux libertés, déclare que la Burqa pose un problème de sécurité nationale.



«D’abord je dois clarifier que pour le moment, il n’y a aucune interdiction du voile intégral au Sénégal. Il y a eu beaucoup de confusions dans les médias car j’avais justement posé la problématique du voile intégral», a déclaré le président de la République, Macky Sall, qui se prononçait sur son vœu d’interdire la Burqa.
 
Ce désir n’a d’autres motivations, selon lui, que celles de protéger les personnes vivant sur le territoire national, affirme le Président Sall, qui déclare : «Nous ne parlons pas du voile parce que le voile ne pose aucun problème. Mais lorsque le port ne permet pas l’identification de la personne, lorsqu’à travers le port on ne sait pas ce que la personne porte, il y a un problème de sécurité publique. Donc la question, elle n’est pas religieuse. Au moment où les gens posent des bombes, il ne doit être permis un accoutrement, quel qu’il soit, qui puisse permettre de camoufler des armes ou des explosifs».

La Burqa n’a rien à voir avec la religion musulmane, pense le Président Sall, qui soutient que cette question va être traitée au niveau de la CEDEAO et recommande que les gens arrêtent d’associer la question de la Burqa et celle de la religion.

Macky Sall qui renouvelle sa fermeté sur la question martèle : «Le Sénégal est un pays à 95% musulman. Personne ne peut nous faire la leçon sur l’Islam. Nous le refusons. Nous sommes des musulmans, nous avons notre mode et notre compréhension de l’Islam, par conséquent, ce dont il est question, il ne s’agit pas de la religion, il s’agit de la sécurité de nos peuples, de la sécurité de nos Etats».

Ousmane Demba Kane

Lundi 23 Novembre 2015 - 08:48




1.Posté par fatima massage le 23/11/2015 15:26
envi d un bon massage pour bien vs detendre decouvrez notre illstre cabinet de massage fatima vs propose ses different type de massage et plein de surprise une equipe de jeune fille tres professionelle vs acceuille ds un cadre bien equipe en tte discretion ctact 77 776 36 53 77 181 81 33

2.Posté par Leuk le 23/11/2015 17:13
La Burqa, ce n'est pas du tout sénégalais (oh pas d'amalgame surtout).

Et quand s'habiller comme l'on veut dans le pays d'autrui est de nature à troubler l'ordre public et/ou la sécurité, alors l'on a le Droit et parfois même le Devoir de dire stop (sans état d'âme).

Cela dit, la première chose à bannir, c'est la vitrine teintée des véhicules : c'est affaire de bandit après tout (n'en déplaise).

3.Posté par Manec le 23/11/2015 23:34
si je comprends bien la démarche du président, tout accoutrement pouvant permettre de camoufler des armes ou une bombe doit être interdit. Alors que dire de nos sabadoor, de nos grands-boubous, de nos baay lakhaat. croyez vous une minute que des terroristes vont foirer leur coup en portant des habits qui vont attirer l'attention de tout le monde.le terroriste se fond toujours dans le masse pour faire plus mal. Soyons sérieux quand on parle de sécurité nationale. On a besoin de vraies mesures pour contrer le terrorisme. est ce l'interdiction du burqa qui nous apportera paix et réconfort. je ne le pense pas.Au contraire, cela participe à isoler un groupe, à le stigmatiser, à le pousser à commettre des actes dont on nommera terrorisme plus tard. Cher président, l'avenir du sénégal est entre vos mains. De vos actes, dépend le salut de millions de Sénégalais.Faites qu'à votre départ, le Sénégal ne soit que ce qu'il était: pays de la téranga, où l'étranger a sa place.L'islam est universel, il n'est ni noir, ni blanc, ni jaune, ni rouge, ni radical, ni modéré, ni archaique ni moderne. Pourquoi dire que vous n'êtes pas d'accord qu'on vous impose un Islam d'ailleurs? Mais l'Islam vient d'ailleurs.Qu'allez vous chercher à la Mecque chaque année alors. Mais où ces femmes au burqa trouvent-elles cette force pour imposer aux femmes non voilées le voile. il ny a rien de vrai en cela.Au contraire, depuis quelques mois on voudrait forcer, imposer certains sénégalais à ne choisir que les tarikhas du sénégal. là, j'ai peur pour mon pays, on attaque les minorités et les étrangers avec trop de légèreté.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter