Interdiction de la vente du fer à bêton : les commerçants prennent leurs dispositions

A un peu plus d’une semaine du début des contrôles, les vendeurs de fer, ont déjà pris leurs dispositions. En effet, plusieurs d’entre eux affirment ne pas craindre une quelconque opération des autorités, car ayant déjà abandonné la vente du fer local pour se rabattre sur celui importé.



Interdiction de la vente du fer à bêton : les commerçants prennent leurs dispositions
C’est ce 1e janvier que les contrôles sur le respect de l’interdiction de la vente du fer à bêton hors normes va débuter. Et déjà, plusieurs commerçants de Dakar  se sont approprié cette nouvelle loi, en abandonnant la vente du fer local au profit de celui importé. C’est le cas de ces gérants de quincailleries établies au quartier Keur Gorgui qui se sont ouverts à nos confrères de Sud fm.

«Je ne crains pas les contrôles que les autorités vont initier», a déclaré M. Tine. «Et pour cause, poursuit-t-il, cela fait longtemps que je ne vends plus le fer local. Dans ma quincaillerie, vous ne trouverez que du fer importé, qui respecte les normes du Sénégal ».

Cet avis est partagé par M. Ndiaye. Pour lui, il n’est plus question de s’adonner à la vente du fer local. Mais à la place, c’est l’importé qui lui, est certifié qu’il propose aux clients. «De ce fait, si les contrôleurs arrivent ici, ils ne trouveront que du fer conforme aux normes qu’ils ont définies», martèle-t-il.

Un autre vendeur lui, affirme qu’il ne vendait du fer local que sur commande, mais que désormais, il n’en dispose plus.

Les commerçants de fer entendent ainsi démontrer leur volonté de se conformer à la loi interdisant la vente du fer qui n’est pas certifié pour lutter contre les effondrements de bâtiments qui font rage, non seulement à Dakar, mais dans tout le pays.

En effet, le gouvernement du Sénégal a fixé les normes de production, d’importation, et de distribution du fer pour pouvoir en assurer la traçabilité. Mesure entrée en vigueur depuis 4 moi, mais les contrôles eux, vont débuter le 1er janvier 2017.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 23 Décembre 2016 - 15:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter