Interdiction de marche de l’opposition : Oumar Sarr déchire l’arrêté du Préfet.

La marche de l’opposition prévue aujourd’hui à 14h30 risque de ne pas être de tout repos. En effet, Oumar Sarr, le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais a déchiré l’arrêté du préfet interdisant cette marche devant des militants acquis sa cause. Cela s’est passé à la permanence Oumar Lamine Badji.



Interdiction de marche de l’opposition : Oumar Sarr déchire l’arrêté du Préfet.
Le Parti démocratique sénégalais (Pds) exercera son droit que cela plaise ou non aux autorités. C’est ce que semble dire Oumar Sarr qui a déchiré l’arrêté préfectoral interdisant la marche qu’il compte organiser avec le Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr). «Personne ne peut nous priver de notre droit de manifester. Tant qu’il nous restera un seul souffle, nous manifesterons. Nous allons exercer notre droit constitutionnel, quitte à ce qu’on nous envoie en prison», a-t-il déclaré.

Les motifs invoqués par le préfet sont, selon Oumar Sarr, fallacieux. «Combien de fois avons-nous marché sur cet axe dit stratégique» s’interroge le coordonnateur national du Pds qui botte en touche l’invocation, par le Préfet, du risque d’entrave à la libre circulation. Sur «le risque avéré d’infiltration par des individus malintentionnés», le député-maire de Dagana réplique que c’est le pouvoir qui veut saboter la marche en envoyant des militants de l’Apr.

Si l’on en croit Oumar Sarr, la marche débutera bien à 14h30 quelques soient les mesures qui seront mises en place.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 19 Août 2015 - 09:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter