Interdiction de sortie des libéraux : Le Front du refus et de la Citoyenneté juge d’ « illégale, injuste et … »

Il a tenu à interpeller le ministre de la Justice et le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) sur l’interdiction de sortie des anciens dignitaires libéraux concernés par l’enquête en cours. Dans un communiqué dont une copie a été transmise à la rédaction de Pressafrik, le Front du refus et de la Citoyenneté condamne cette pratique.



Interdiction de sortie des libéraux : Le Front du refus et de la Citoyenneté juge d’ « illégale, injuste et … »
« C’est une mesure illégale et injuste qui porte atteinte à leur libertés en violation flagrante de leur fondamental de circuler librement. Jusque là, leur audition n’est basée que sur des soupçons », déplore le Front du refus et de la Citoyenneté dans le texte.
 
Par ailleurs, « le Front du refus et de la Citoyenneté demande la levée de cette sanction et le respect de la présomption d’innocence », avant de dénoncer « la mauvaise politique de l’emploi du régime actuel et le non respect des engagements du président Macky Sall envers la jeunesse sénégalaise ».
 
« Contrairement à sa promesse, durant les 09 mois le programme Yonou Yokouté n’a crée aucun emploi. Les jeunes vivent dans la précarité. Le chômage est galopant et plus endémique. L’environnement  des affaires est en berne et le Sénégal n’est plus la destination privilégiée des investisseurs », lit-on dans le communiqué.
 
Oumar Lo, président du Front du refus et de la Citoyenneté, s’est « félicite de la libération de nos braves militaires et soutient la candidature du Sénégal au poste de membre non permanent  du Conseil de sécurité de l’Onu ».


Mercredi 19 Décembre 2012 - 08:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter