Interdiction de sortie du territoire nationale à des autorités : L’Etat du Sénégal ne se pliera pas devant la Cour de la CEDEAO



Interdiction de sortie du territoire nationale à des autorités : L’Etat du Sénégal ne se pliera pas devant la Cour de la CEDEAO
« Si d’aventure, à l’issue finale, la Cour de la CEDEAO tranchait en faveur des plaignants, l’Etat du Sénégal n’obtempérerait pas et que les poursuites seront poursuivies ». C’est une source formelle du journal le quotidien citée par le journal qui revient sur le passage des avocats des autorités de l’ancien régime interdites de sortie du territoire national devant la Cour de la CEDEAO en l’absence des avocats de l’Etat du Sénégal. La Cour se prononce le 4 février sur la demande de levée de cette interdiction et l’arrêt des poursuites pour enrichissement illicite.

Selon toujours notre confrère, l’Etat s’est fâché contre ses avocats absents. Me Moussa Félix SOW qui coordonne le collectif des avocats de l’Etat dans le cadre de la traque des biens mal acquis explique dans le journal qu’il n’avait pas pu avoir de place dans les vols disponibles en raison surtout du Maouloud avec les nombreux pèlerins qui voyagent entre le Nigéria et le Sénégal. Mais il dit prendre toutes les dispositions pour la prochaine convocation, le 4 février.


Mardi 29 Janvier 2013 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter