Interdiction du meeting du Ps : Barthélémy Dias dans tous ses états.

Suite à l’interdiction de la tenue de leur meeting de ce samedi, les pros Khalifa Sall sont entrés dans tous leurs états. Et ils ont raison selon Barthélémy Dias qui accuse le chef de l’Etat d’être derrière ce forfait alors que lui, «est en train de dérouler tranquillement son programme politique».



«Il est en train de dérouler son programme et nous interdit de faire pareil. Dans un Etat de droit, le pouvoir ne doit pas provoquer l’opposition. Il doit en faire en sorte que les textes et les lois puissent prévaloir», a dénoncé Barthélémy Dias.

Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur ne s’explique pas les motifs qui ont abouti à l’interdiction de la tenue de leur rassemblement, et égratigne Ousmane Tanor Dieng au passage : «Il n’y a aucun motif qui puisse pousser le préfet de Dakar à s’opposer à la tenue de ce meeting qui d’ailleurs fait l’objet d’une autorisation. C’est bien la preuve qu’il y a cacophonie au sommet de l’Etat. C’est également la preuve que ce Parti socialiste de valeurs et principes dérange».

Mais les choses n’en resteront pas là d’autant plus que pour l’édile de Mermoz-Sacré-Cœur, ils vont tenir une rencontre de gré ou de force : «Les militants du Parti socialiste de Dakar se réuniront comme prévu. Et notre programme d’animation, de mobilisation et d’élargissement de nos bases se déroulera par tous les moyens. Maintenant, c’est  au Gouvernement de voir si cela se déroulera dans la paix ou malheureusement avec des couacs »

Ousmane Demba Kane

Lundi 25 Juillet 2016 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter