Interdit d’accueillir Wade: le PDS demande aux organisations des droits de l’homme de défendre la démocratie



Interdit d’accueillir Wade: le PDS demande aux organisations des droits de l’homme de défendre la démocratie
A la décision du  préfet de Dakar d’interdire le meeting prévu  par la Parti Démocratique Sénégalais (PDS) pour accueillir Abdoulaye Wade, le comité directeur du PDS élargi à la coalition Boolo Taxawu askan Wi a convoqué une « réunion de crise » ce mercredi 23 avril à 9h. Les camarades d’Oumar Sarr ont ainsi  dénoncé : «  une décision de l’autorité territoriale motivée par des «  des raisons farfelues, malgré le respect des délais légaux en violation de la constitution qui consacre le droit à la manifestation comme une liberté fondamentale»,  le fait que le «  gouvernement, du fait de son incapacité à résoudre les problèmes du pays, a choisi la voie de la répression et de la confrontation pour pouvoir mater l opposition et les velléités d’organisation du peuple ». Le PDS élargi aux alliés de la coalition BooloTaxawuAskan Wi demande ainsi « aux partis, aux syndicats et aux associations,  à toutes les organisations de défense des populations de prendre la mesure de la situation et d’unifier leurs forces pour défendre la démocratie et le pays. Il s’agit d’une exigence de l’heure », selon Oumar Sarr qui appelle le peuple à accueillir aujourd’hui massivement le Président Wade à l’aéroport LSS conformément à une tradition ancrée dans notre pays. Et à venir nombreux écouter la déclaration du Président Wade à la Permanence Nationale Oumar Lamine Badji après son arrivée ». 


Mercredi 23 Avril 2014 - 15:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter