Interdits de marche sur l'avenue Blaise Diagne: Les jeunes du Pds se replient à la Place de l’Obélisque et menacent



Interdits de marche sur l'avenue Blaise Diagne: Les jeunes du Pds se replient à la Place de l’Obélisque et menacent

 
    Les jeunes du Parti démocratique n’ont pas pu marcher ce mercredi sur l’avenue blaise, entre l’Université et le rond-point de la Médina. Après avoir interdit aux jeunes libéraux cet itinéraire, le préfet a accompagné sa décision avec des mesures de sécurité drastiques. Un impressionnant dispositif sécuritaire a été mis devant l’université, empêchant aux membres de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) de marcher.

Toussaint Manga et ses frères ont été obligés de regagner la place de l’Obélisque où un autre dispositif sécuritaire composé des éléments du groupement mobile d’intervention a été mis en place pour les encadrer jusqu’à la Poste de la Médina.

Cela a fait sortir de leurs gongs les jeunes du Pds. Même ils n’ont pas pu mobiliser une grande foule (Une centaine de jeunes ont répondu à l’appel), Toussaint Manga et ses frères ont « dénoncé une dictature rampante. « Nous prenons l’opinion publique à témoin. Le préfet nous a interdit d’emprunter l’itinéraire que nous souhaitions suivre. La prochaine fois, nous nous opposerons farouchement. Et le régime se responsable de ce qui adviendra », a averti M. Manga.

   A noter que quelques responsables du Pds dont Oumar Sarr, le coordonnateur du parti, Modou Diagne Fada, le président du groupe des Libéraux et des démocrates » ont pris part au rassemblement.  


Mercredi 31 Juillet 2013 - 15:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter