Investissement à la SENELEC entre 2000 et 2009 : Mademba Sock fait le point



Investissement à la SENELEC entre 2000 et 2009 : Mademba Sock fait le point
Après les explications de l’expert comptable Aziz Diéye sur les 800 milliards agités pour l’investissement au niveau de la SENELEC, précisant qu’il s’agit en plus grande partie de compensation en faveur de la société. Dans la même émission dont M. Diéye était l’invité, le Grand jury de la RFM, Mademba Sock est revenu ce dimanche en détail sur ces 800 milliards.

« Sans insister sur le fétichisme des chiffres » a-t-il dit, le responsable du syndicat unique des travailleurs de la SENELEC (Sutelec), explique les dépenses en se fondant sur « les comptes arrêtés en 2009 ». Pour lui entre 2000 et 2009, c’est 295 milliards 600 millions qui sont investis au niveau de la boîte. Il ajoute que la société s’est endettée à hauteur de 260 milliards pour l’installation et réparation des centrales, 202 milliards de compensation de revenu, 169 milliards d’augmentation de capitale dont entre 40 et 45 milliards sont payés à Hydro Québec pour les besoins de la restructuration financière, en plus de 9 milliards attendus du gouvernement comme crédits actionnaires.

Revenant sur la sortie du chef de cabinet de Karim Wade, Bachir Diawara qui a dénoncé les attaques du Sutelec relativement aux démarches de la tutelle pour régler les problèmes de l’énergie, sans le citer, Mademba Sock, a parlé « de cette petite chose qui travaille au sein du cabinet du ministre de l’Energie ».


Dimanche 6 Février 2011 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter