Investiture de Macky Sall : La presse reléguée au second plan

Dans la salle d’investiture du Président élu, Macky Sall, le protocole a tout faussé sur toutes les lignes. La presse qui devait être au devant de la scène, comme du jamais vu, se retrouve complètement loger au fond (derrière le public) de la salle avec les caméramen.



Investiture de Macky Sall : La presse reléguée au second plan
N’importe quel journalistes qui entre et qu’on l’indique que sa place est tout à fait derrière a du mal à comprendre. Certains affirment automatiquement que c’est du « n’importe quoi ». Pour d’autres, « c’est du jamais vu ».

« Mais comment nous qui sommes de la presse écrite et de la presse en ligne allons nous faire pour voir et entendre tout ce qui se passera. On est comme des aveugles et sourds présents à cet évènement », lâche une autre journaliste qui vient juste de prendre place.

Du côté des caméramans, pas de problèmes. Ils sont bien installés sur un podium tout à fait derrière au beau milieu de leur pair (journalistes). Et avec leur caméra, ils peuvent faire des zooms pour avoir les images adéquates de l’évènement. Pour les journalistes qui ont des appareils de courtes portées, tant pis ! Et oui, ceux qui croyaient ça allait changer, voient leur rêve fondre comme du beurre au soleil à 30 mn du démarrage de la cérémonie.


Lundi 2 Avril 2012 - 14:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter