Irak : la carte pour comprendre l'offensive des djihadistes

En deux mois, les extrémistes de l'Etat islamique ont conquis de vastes pans du territoire irakien.




C'est une avancée fulgurante. En deux mois d'offensive, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de vastes pans du territoire irakien. Ils contrôlent désormais plusieurs grandes villes, dont Mossoul. Au cours de leur percée vers l'est du pays, lundi 11 août, ils se sont également emparés de la ville de Jalawla, située à proximité de la frontière avec la province autonome du Kurdistan irakien.

Selon des experts, ces jihadistes, que personne ne semble pour l'instant pouvoir réellement arrêter, ne seraient que quelques milliers. Mais ils possèderaient chars, missiles et autres armements lourds pris à leurs ennemis au cours de l'offensive. Pour leurs combats, les jihadistes de l’État islamique privilégient les zones sunnites, où ils peuvent trouver des soutiens, des infrastructures stratégiques ou des endroits faiblement défendus, évitant ainsi des pertes superflues pour maintenir son élan et son unité interne.

Les États-Unis, de leur côté, tentent de stopper cette avancée, en procédant à des frappes aériennes, notamment dans les régions proches de Sinjar et d'Erbil, où la communauté internationale a par ailleurs largué de l'aide humanitaire à destination des populations déplacées.francetv info

Pape Moussa BA (stagiaire)

Lundi 11 Août 2014 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter