Iran : une candidate virtuelle à la présidentielle

Zahra, l'héroïne d'une bande dessinée, est la candidate qui défie le régime des mollahs



Iran : une candidate virtuelle à la présidentielle
Le Conseil des gardiens de la constitution a dévoilé mardi sa liste des candidats retenus pour l'élection présidentielle du 14 juin prochain en Iran. Deux des principales personnalités politiques du pays, Akbar Hachémi Rafsandjani, l'ancien président, et Esfandiar Rahim Mashaïe, un proche du président sortant Mahmoud Ahmadinejad, n'ont pas été retenus.
Zahra, elle, n'a pas attendu leur avis pour se déclarer. A 52 ans, cette institutrice de Téhéran est même la première femme à se lancer… virtuellement dans la course à la présidentielle. L'héroïne de la célèbre bande dessinée, Zahra's Paradise, a bien l'intention de jouer les trublions et appelle à des changements radicaux en Iran. Les mots d'ordre de sa campagne : abolition de la peine mort, libération des prisonniers politiques et une plus grande représentation des femmes dans la société iranienne.
 
Depuis, la candidate virtuelle reçoit des soutiens du monde entier. "Nous sommes étonnés, car il y a beaucoup de gens qui sont en train de voter pour Zahra sur Internet. Ce qu'on voit, c'est qu'il y a des milliers d'Iraniens qui regardent les élections et qui veulent des élections libres en Iran. Il y a un autre Iran, un Iran jeune et qui n'a pas de candidat, voilà pourquoi Zahra a décidé de commencer ce combat présidentiel", affirme Amir Soltani sur RFI.
Un compte Twitter  et un compte Facebook  ont été créés où les internautes postent des messages de soutien et des photos représentant Zahra avec son foulard sur la tête devant un micro dans des lieux du monde entier
 

Rfi.fr

Mercredi 22 Mai 2013 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter