Israël : l’ex-premier ministre Ehud Olmert reconnu coupable de corruption



Israël : l’ex-premier ministre Ehud Olmert reconnu coupable de corruption
L’ex-premier ministre israélien s’enfonce dans la tourmente. Un tribunal de Jérusalem a déclaré lundi 30 mars Ehud Olmert coupable de corruption. Il est accusé d’avoir accepté des enveloppes d’argent de l’homme d’affaire américain Morris Talansky. C’est la deuxième affaire de ce type à laquelle est mêlée Ehud Olmert, déjà sous le coup d’une peine de 6 ans de prison ferme dans une autre affaire, actuellement en appel à la Cour Suprême, pour avoir touché des pots de vins, alors qu’il était maire de Jérusalem, de 1993 à 2003.


Il avait été reconnu coupable d’avoir favorisé l’avancement d’un colossal projet immobilier de luxe sur une hauteur de la ville. Selon le jugement rendu ce lundi, l’homme politique israélien aurait reçu 150 000 dollars de Morris Talensky lorsqu’il était ministre du Commerce et de l’Industrie, de 2003 à 2005. Sa condamnation pour fraude, abus de confiance et corruption aggravée devrait être annoncée le 5 mai. Ses avocats ont déclaré aux médias israéliens qu’ils envisageaient de faire appel devant la Cour Suprême.
 
Ehud Olmert avait initialement été relaxé dans l’affaire jugée lundi. Mais son ancienne secrétaire et femme de confiance Shula Zaken avait révélé dans l’autre affaire de corruption immobilière l’existence d’enregistrements de conversations. Ehud Olmert, enregistré à son insu, y évoquait des dizaines de milliers de dollars reçus de Morris Talansky. En échange de ces informations, Shula Zaken avait été condamnée à une peine réduite de onze mois de prison.
 
D'abord très puissant au sein du Likoud, le parti de la droite nationaliste, Ehud Olmert avait succédé à Ariel Sharon au poste de premier ministre en 2006. Son impopularité et les affaires de corruption avaient contribué à sa chute en 2008. 

ladepeche.fr

Lundi 30 Mars 2015 - 15:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter