Israël veut aider le Kenya à renforcer sa sécurité

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman est attendu au Kenya dans le cadre d'une tournée africaine de dix jours. Au moment où le pays est la cible d'attaques terroristes - un commando armé a tué plus de 60 personnes entre dimanche soir et mardi matin près de Lamu - Israël veut augmenter la coopération en matière de sécurité entre les deux pays. Un forum commercial doit s'ouvrir ce jeudi.



« Nous faisons face à des défis similaires, j'exprime ma solidarité », a déclaré le ministre israélien de Affaires étrangères Avigdor Lieberman. Il dit souhaiter une augmentation de la coopération en matière de sécurité et de partage d'informations et de technologie. Il a ajouté : les groupes terroristes s'organisent en réseau et seul le partage de renseignements peut prévenir la menace.

Sa visite au Kenya dans le cadre d'une tournée africaine de dix jours arrive à point nommé. Avec la double attaque de Mpeketoni qui a fait une soixaintaine de morts, le pays a cruellement besoin de soutien. Le tourisme est dans une situation catastrophique. A chaque nouvel attentat, de plus en plus fréquents et meurtriers, les ambassades occidentales actualisent leurs conseils aux voyageurs et l'image du pays ne cesse de se détériorier. Les services de sécurité sont pointés du doigt.

Flanqué d'une délégation de 50 chefs d'entreprises, le chef de la diplomatie israélienne a affirmé que le Kenya restait un lieu d'investissements sûr. Une liaison aérienne directe entre Nairobi et Tel-Aviv doit être inaugurée ce jeudi, selon la presse présidentielle kenyane, après une interruption de plus de dix ans. En novembre 2002, un avion charter israélien échappait de justesse à deux missiles sol-air après avoir décollé de l'aéroport de Mombasa. Presque simultanément une voiture piégée explosait devant l'hôtel Paradise, accueillant des touristes israéliens faisant 16 morts.

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 19 Juin 2014 - 11:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter