Issoufou en tête des résultats partiels

Selon les résultats partiels publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), portant sur 5,3 millions d'électeurs sur 7,5 millions d'inscrits (70%) M. Issoufou est en tête avec 48,44% des 3,627 millions de suffrages dépouillés.



Les deux anciens Premiers ministres, Hama Amadou (17,6%) et Seini Oumarou (11,24%) le suivent.

L'ancien président Mahamane Ousmane est à 6,34%.

Le taux de participation selon cette comptabilisation portant sur 209 des 308 communes, s'élève à 67,71%.

Le camp du président Issoufou, qui s'était promis d'être réélu dès le premier tour, comptait notamment sur les votes de son fief électoral de Tahoua (ouest) ainsi que de ceux d'Agadez (nord), pour réaliser cet objectif.

Mais la Coalition pour l'alternance 2016 (COPA 2016), qui rassemble des partis d'opposition, a répété jeudi qu'elle ne reconnaîtrait pas les résultats du scrutin, accusant le pouvoir de fraudes depuis la fin des opérations de vote lundi.

Selon des sources au sein de l'opposition, M. Issoufou totaliserait autour de 45% des votes, contre 25 à 26% pour Hama Amadou 20 à 21% pour M. Oumarou et environ 8% à Mahamat Ousmane.

L'opposition, qui a promis de s'unir au second tour, pourrait l'emporter en cas de bon report des voix.

Quinze candidats sont en lice pour présider ce pays de 18 millions d'habitants parmi les plus pauvres de la planète et vivant sous la menace des groupes jihadistes sahéliens et des islamistes nigérians de Boko Haram.

Source: Rfi.fr



Vendredi 26 Février 2016 - 09:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter