Italie: l'enquête se poursuit après un tragique accident de bus ayant causé la mort de 38 personnes

L'accident s'est produit dimanche 28 juillet dans la soirée. Un autocar de pèlerins italiens a chuté d'un viaduc de l'autoroute Naples-Bari, provoquant la mort de 38 personnes selon un dernier bilan. Avant d'entamer son intervention lors d'une conférence sur l'Europe et la crise à Athènes, le chef du gouvernement italien, Enrico Letta, a observé une minute de silence en hommage aux victimes et a parlé d'un « moment très triste pour l'Italie ».



Italie: l'enquête se poursuit après un tragique accident de bus ayant causé la mort de 38 personnes

Une trentaine de corps recouverts de drap blancs, alignés en rang serrés sur une route provinciale, à proximité de la carcasse de l’autocar. Ce sont les images tragiques diffusées par toutes les chaînes de télévision en Italie.

L’accident s’est produit dans les environs de Naples, sur un tronçon tout en boucles et en descente de l’autoroute A16 reliant Bari à Naples. Selon plusieurs témoignages, l’autocar qui transportait une cinquantaine de passagers, adultes et enfants, roulait à vive allure en dépit des panneaux de limitation de vitesse. Il a percuté violemment douze voitures qui roulaient au ralenti. Puis, après avoir défoncé le rail de sécurité d’un viaduc, le car a fait un effroyable vol plané d’une trentaine de mètres avant de s’écraser, coupé en deux, dans les broussailles d’un ravin.

Plusieurs membres d'une même famille parmi les victimes

Les causes de l’accident ne sont pas encore bien établies. Plusieurs hypothèses sont évoquées, un endormissement ou un malaise du chauffeur - qui est décédé-, l’éclatement d’un pneu avant l’accident ce qui lui aurait fait perdre le contrôle du véhicule, ou encore un problème aux freins. Tous les passagers de l’autocar qui revenaient d’une excursion organisée par l’un d’eux (également décédé) se connaissaient très bien.

Ils étaient voisins, amis ou membres de la même famille et vivaient tous près de Naples. Ils étaient partis vendredi pour un séjour de trois jours dans le Grand Hotel des Thermes de Télèse, dans le sud de la péninsule. Certains ont perdu dans l'accident plusieurs membres de leur famille comme Mario, un homme devenu en quelques heures orphelin de mère et de père et qui a également perdu une tante et un oncle.


Rfi.fr

Lundi 29 Juillet 2013 - 12:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter