Italie: la polémique enfle sur le non-respect des normes anti-sismiques

En Italie, un dernier bilan après le séisme qui a frappé le centre du pays fait état de 267 décès. L’état d’urgence a été déclaré dans la région sinistrée par le Conseil des ministres hier, réuni en urgence par Matteo Renzi. Cinquante millions d’euros seront alloués à la gestion de l’urgence. En Italie, alors que les secours cherchent encore des victimes parmi les décombres, la polémique autour des constructions ne respectant pas les normes anti-sismiques a rapidement surgi.



Italie: la polémique enfle sur le non-respect des normes anti-sismiques
Certains bâtiments neufs ou dans lesquels des travaux avaient été réalisés pour les sécuriser se sont effondrés. C’est le cas de l’école d'Amatrice. Elle avait été refaite en 2012. « Beaucoup d’argent a été dépensé pour rien mettant en danger la vie des enfants », critiquent les médias italiens.

La polémique sur le non-respect de ces normes antisismiques concerne surtout les lieux recevant du public. L’hôpital ne s’est pas effondré parce qu’il est un peu en dehors du centre-ville d’Amatrice mais la secousse l’a beaucoup abîmé, il est inutilisable et en constatant son état, on se demande bien comment il a pu tenir.

Dans le centre-ville, en revanche, l’hôtel Roma est à terre, il y avait au moins 30 touristes à l’intérieur au moment du séisme, 20 ont réussi à s’échapper, 6 corps ont déjà été sortis des décombres de cet hôtel. Une situation qui n’est pas normale, parce que certains respectent les règles en dépensant beaucoup d’argent, explique un hôtelier, et d’autres pas.

La fille d’une habitante d’Amatrice, qui vit à Rome, s'est dite très inquiète pour ses parents au moment du séisme, mais elle savait que la maison était aux normes antisismiques et effectivement leur maison est intacte.

Une enquête va être ouverte pour déterminer si on peut trouver des coupables dans l’effondrement de certains édifices. Mais beaucoup disent que cela ne sert à rien, ce n’est la faute de personne si la terre tremble.
 
rfi.fr
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 26 Août 2016 - 08:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter