Italie: menacé de mort pour son soutien à Matteo Salvini, Paolo Talla Diop se défend



On peut être noir et étranger en Italie tout en étant un fan de Matteo Salvini, secrétaire fédéral du mouvement xénophobe et anti-immigré, de la Ligue du Nord (LN). Pour cette position, l’émigré sénégalais Paolo Talla Diop, habitant de Macerata, est insulté et menacé de mort par des membres de la communauté sénégalaise qui l’accusent d’être un renégat. Bien intégré, il évoque l’hypocrisie des émigrés et chante les mérites de son leader, Salvini.
 
Arrivé en Italie à l’âge de deux (2) mois, en provenance du Sénégal, Paolo Diop a grandi à Torino avant de rejoindre depuis des années la prestigieuse ville universitaire de Macerata. Employé dans une multinationale du poisson, il y occupe un poste stratégique. Depuis quelques semaines, Paolo fait parler de lui en défendant, publiquement et dans la presse italienne, les positions extrémistes de la Léga Nord notamment de son chef Salvini, le « cousin italien » de Marine Le Pen en France. Sa curieuse position politique ne plait pas aux immigrés en général et en particulier à ses « frères » sénégalais qui spéculent de tout bord.
 
«C’est bizarre pour quelqu’un qui vient d’Afrique d’avoir ces positions» note un italien interrogé par le correspondant de wabitimrew.net, à Brescia. Aujourd’hui, Paolo Talla Diop est adulé par les «léghistes» (les racistes d’Italie de la Ligue du Nord) mais est devenu la cible à abattre au sein de sa communauté africaine et sénégalaise. Mais, intellectuel averti, Paolo ne compte pas se laisser faire puisqu’il défendra sa vision politique jusqu’au bout concernant la politique, l’immigration, le racisme et l’hypocrisie, dit-il.
 
wabitimrew.net


Vendredi 22 Juillet 2016 - 14:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter