Iyane Thiam critiqué : «Touba, Tivaoune, Ndiassane n’ont pas le monopole de la vérité »



Iyane Thiam critiqué : «Touba, Tivaoune, Ndiassane n’ont pas le monopole de la vérité »
La polémique autour des célébrations de la fête de l’Aid El fitr se poursuit. Le Président de la Commission Nationale de Concertation du Croissant Lunaire (CNCCL), en prend pour son grade. «Iyane Thiam n’a pas dit la vérité. Une bonne partie des musulmans ont prié lundi, conformément aux préceptes de l’Islam. Le Prophète (PSL) nous a recommandé de rompre le jeûne, si deux d’entre nous, aperçoivent la lune. Elle a été aperçue à Guédé, Podor, Waoundé et même ici au au Fora (Dalifort). Donc, nous n’avons fait qu’appliquer la charia », tonne l’Imam Habib LY de la Mosquée de Liberté 6 qui dénonce le parti pris d’Iyane Thiam.

 
« Il doit traiter les confréries sur le même pied. Touba, Tivaoune, Ndiassane, etc, n’ont pas le monopole du savoir ».
 
La réponse du président de la CNCCL sur les colonnes du journal « Enquête », « Aucun chef religieux vivant dans ces localités dont il parle ne nous a contactés encore moins lui, Habib LY. La veille, j’ai appelé Macky Tall, frère de Madani Tall qui m’a dit qu’il n’a pas aperçu la lune (…). Je n’ai aucun intérêt à taire la vérité. Sinon, je serai un hypocrite ». 


Jeudi 31 Juillet 2014 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter