«J’ai beaucoup souffert qu’on ait pensé que j’étais derrière ce qui s’est passé au Bureau Politique», Khalifa Sall



Les événements survenus lors du mouvementé Bureau Politique (BP) où les échanges de coups de poings et les huées ont remplacé le débat, ont marqué Khalifa Sall. Il le dira lui-même: «C’est la première fois que j’ai vu cela».

«J’ai beaucoup souffert qu’on est pensé que j’étais derrière ce qui s’est passé», poursuit le maire de Dakar. Et selon ses propres termes : «Personne ne peut cautionner ce qui s’est passé» parce qu’il «pouvait y avoir mort d’homme».

Khalifa Sall était l’invité de Sen Jotaay sur Sen tv. 


Dimanche 27 Mars 2016 - 21:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter