«J’ai confiance que la Cour suprême prendra exemple sur l’affaire Aida Ndiongue », Wade

Abdoulaye Wade ne digère toujours pas la décision de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) qui a condamné son fils à six (6) ans de prison. En effet, le Pape du Sopi s’est saisi du verdict prononcé sur l’affaire Aida Ndiongue pour, encore une fois, tirer sur Henry Grégoire Diop. C’était en marge de la réunion du Comité Directeur (CD) du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui s’est tenu hier.



 «Tous les juges ne sont pas comme Henry Grégoire Diop. Il y a de bons juges. Ils ne sont pas tous mauvais». Ces propos sont d’Abdoulaye Wade après la décision du juge de blanchir Aida Ndiongue et compagnies. Le Pape du Sopi qui est toujours remonté contre le président de la CREI, félicite ainsi «les juges pour la relaxe pure et simple de Aida Ndiongue » en précisant : «C’est pourquoi j’ai toujours dit qu’il ne faut pas mettre tous les magistrats dans le même sac. Il y a des magistrats honnêtes. Ils ne sont pas tous malhonnêtes».



Mais Me Abdoulaye Wade ne désespère pas pour autant de voir son fils bénéficier d’une décision favorable par la Cour «J’ai confiance que la Cour suprême prendra exemple sur l’affaire Aida Ndiongue pour casser l’arrêt condamnant Karim Wade. Henry Grégoire Diop sait qu’il a un cas de conscience sur cette affaire». Sur le cas Modou Diagne Fada et ses partisans, Abdoulaye Wade a décidé de leur répondre par le mépris, se contentant de dire simplement qu' «ils veulent que je m’énerve et les chasse du parti, mais je ne le ferai  pas. Je ne tomberais pas dans leur piège», a-t-il déclaré, sert « l’As ». 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 29 Mai 2015 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter