"J'ai financé toutes les activités du président Sall à Pout et aujourd'hui, je dors dans la rue", Mamadou Niasse

Ancien opérateur économique et responsable de l'Alliance Pour la République (APR), Mamadou Niasse déverse son trop plein de bile. Atteint de glaucome, l'homme souffre le martyr. Selon ces propres termes, après "avoir financé toutes activités du président Sall à Pout (département de Thiès), il se dit fauché comme un ras d'Eglise.



"Je m'appelle Mamadou Niasse. J'ai 63 ans. je suis responsable de l'APR à Pout, je suis ancien militaire et opérateur économique. J'ai embrassé la politique après avoir purgé ma durée légale sous les drapeaux. Après ma libération, je me suis installé à Pout. J'y ai vécu presque 20 ans dans un appartement que je louais à 25.000 F CFA par mois. Après mon engagement au sein de l'Armée, il me fallait un travail. Et un frère qui vit en France m'avait financé à hauteur de 2.500.000 F CFA, avec cet argent, j'achetais des tonnes d'arachide que je revendais en gros dans les loumas (marchés hebdomadaires. Je m'en sortais bien...", entame ce dernier qui poursuit dans "l'Observateur". 


"J'ai commencé à militer à Pout en 2009. J'étais très actif au sein du parti. C'est en 2010 que j'ai commencé à avoir des problèmes aux yeux...Le traitement était coûteux mais je ne lâchais pas la politique. Je faisais le tour de la ville pour informer les militants de l'actualité du parti. Et toutes les activités, je les finançais de ma propre poche. J'ai tout fait pour le président Sall à Pout...Après la présidentielle de 2012, j'espérais une prise en charge...mais j'ai attendu en vain. Six (6) mois après, j'ai demandé une audience, elle m'a été refusée". 


 


Lundi 15 Décembre 2014 - 12:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter