JACT corrige Dembo Sakho: «Il n'y a pas eu vente de places par «Joyyanti» mais contribution des 10 premiers de la Liste»



JACT corrige Dembo Sakho: «Il n'y a pas eu vente de places par «Joyyanti» mais contribution des 10 premiers de la Liste»
La réponse de la Jeunesse de l’ACT (Alliance Pour la Citoyenneté) (JACT) n’a pas tardé après les graves accusations de Dembo Sakho et Cie.

«Gagnez votre vie autrement que par la politique M. Dembo Sakho !», tonne JACT. Avant de marteler: «La coalition JOYYANTI a travaillé sur la base de critères bien définis dans l’intérêt du peuple afin de constituer ses différentes listes. Les frustrations peuvent se comprendre au sein de certaines structures. Cependant chez nous qui prônons la citoyenneté et le peuple avant nous, le positionnement personnel ne devrait point compter».

Le concerné est ainsi invité à «comprendre qu’il ne peut être l’un des (leurs)». Ce qu’«(il) avait très vite compris d’autant plus lorsque des perdiem pour participer à des tournées entièrement prises en charge par le parti (lui) ont été refusés», égratigne la Jeunesse de l’ACT qui dément toute vente de places par leur coalition.

«Dembo Sakho, allons, il vous reste au moins à respecter la vérité en ce mois saint de Ramadan: Il n'y a pas eu vente de places par la coalition Joyyanti, mais contribution des dix (10) premiers de la Liste Nationale à la constitution de la caution réclamée par les organisateurs des élections. Ce paiement a permis le dépôt de la caution au bénéfice de tous nos candidats, et notamment de nombreux jeunes non-salariés», indiquent ces jeunes non sans souligner que le susnommé «n’est pas fondateur de l'ACT».
 
«Par contre vous avez été accepté au sein de nos instances en vous présentant comme fondateur de l'APR et cela n’a jamais été prouvé. Vous avez été coopté au sein desdites instances sur seule proposition de M. Abdoul Mbaye. Nous ne vous connaissons aucun rôle, ni aucune action majeure qui aurait pu vous faire mériter une place remarquable sur une des listes de la coalition «Joyyanti».

Dommage que vous ayez oublié que vous faites partie de ceux qui ont bénéficié de l’aide sociale et de l’indulgence du parti. En ce mois béni, une manifestation de reconnaissance aurait été due plutôt que de dénigrement. Dembo Mame neena bala nga nane mana mana nga nekk gnunila yawa ! Dembo Sakho, les jeunes du parti tiennent à vous dire que leur déception est grande», signe JACT dans un communiqué parvenu à PressAfrik. 


Mardi 13 Juin 2017 - 12:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter