JO 2016: la justice brésilienne confisque le passeport de Ryan Lochte



Une juge de Rio a ordonné ce mercredi la confiscation des passeports du nageur américain Ryan Lochte et de son coéquipier James Feigen pour les empêcher de quitter le Brésil après leur témoignage sur une agression à main armée dont ils auraient été victimes.

Ryan Lochte et James Feigen auraient-ils menti au sujet de l’agression dont ils auraient été victimes dimanche ? En tout cas la justice brésilienne s’interroge. La juge Keyla Blank "a émis des mandats de perquisition et décrété la saisie des passeports des nageurs américains". "Ils n'ont donc pas le droit de quitter le territoire", selon un communiqué officiel. La magistrate a déclaré qu'elle sondait "certaines incohérences dans les témoignages des nageurs", parfois contradictoires comme sur le nombre d'assaillants.

"Il est à noter que les victimes sont rentrées physiquement et mentalement en pleine forme, au point de plaisanter entre eux", souligne la juge qui se base sur des images enregistrées par les caméras de sécurité à leur retour au village olympique. L'avocat de Ryan Lochte a affirmé à la presse américaine que le nageur avait déjà quitté le Brésil, mais la police de Rio n'a pas confirmé. Le Comité olympique américain s'est limité à confirmer que la police brésilienne était à la recherche des nageurs et qu'il continuerait à coopérer avec les autorités brésiliennes.

Lochte braqué par une arme à feu ?

"La police locale est arrivée au village olympique ce matin (mercredi) et a demandé à rencontrer Ryan Lochte et James Feigen pour confisquer leur passeport afin de les faire témoigner de nouveau", a déclaré le porte-parole du Comité olympique des Etats-Unis (USOC), Patrick Sandusky. "L'équipe de natation a quitté le village après la fin de la compétition; nous n'étions donc pas en mesure de convoquer les athlètes", a ajouté M. Sandusky.

rmcsport.bfmtv.com

Jeudi 18 Août 2016 - 14:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter