Jackson: Un sédatif trop puissant?

En attendant ses obsèques, le corps de Michael Jackson devrait être exposé publiquement dès vendredi à son ranch californien de Neverland. Mardi, le testament du "roi de la pop" a été dévoilé: à en croire les médias, Joe Jackson a été déshérité par son fils. En parallèle, l'enquête sur la mort de la star continue: un puissant sédatif serait à l'origine de sa crise cardiaque.



Michael Jackson serait décédé après avoir mélangé un puissant sédatif à des analgésiques. (DR)
Michael Jackson serait décédé après avoir mélangé un puissant sédatif à des analgésiques. (DR)
Alors que l'Apollo Theater rendait hommage mardi à Michael Jackson, qui a débuté sur sa scène, tous les Américains suivaient avec passion les rebondissements de l'enquête sur la mort du "roi de la pop". Un médicament extrêmement puissant, le Propofol, utilisé pour les anesthésies chirurgicales et interdit de diffusion hors hôpitaux, a été retrouvé dans la maison de la star après sa mort, selon le site internet TMZ.com.

Ce médicament ne peut être délivré qu'au personnel médical et pourrait être à l'origine de la crise cardiaque du chanteur: "L'un des principaux effets secondaires du Propofol est l'arrêt cardiaque, s'il est pris en même temps que des analgésiques", affirme le site internet. Plus tôt dans la soirée, une ancienne infirmière de Michael Jackson, Cherilyn Lee, avait assuré sur CNN que la pop star l'avait pressée, sans succès, de lui obtenir du Diprivan, le nom générique du Propofol. Selon les propres mots du "roi de la pop", ce médicament "l'aidait à dormir".

Obsèques et testament surprise

La dépouille de la star, décédée brutalement le 25 juin à Los Angeles, sera transportée jeudi en fin de journée à son ranch californien Neverland, où il sera exposé publiquement, selon CNN, à partir de vendredi. Une cérémonie privée, réservée à la famille, devrait être organisée dimanche, a précisé la chaîne américaine. Les autorités du comté de Santa Barbara, où se situe le ranch, ont précisé dans un communiqué qu'elles n'avait reçu aucun demande officielle concernant d'éventuelles cérémonies, mais qu'elles se préparaient à l'événement s'il devait avoir lieu. Les médias américains évoquent une transformation de Neverland en musée, à l'image de Graceland, où repose Elvis Presley.

Alors que les funérailles se précisent, le testament du chanteur aux 750 millions d'albums vendus a été dévoilé mardi soir. Selon le Wall Street Journal, l'intégralité des biens du chanteur seront partager entre sa mère, qu'il chérissait, ses trois enfants et plusieurs oeuvres de charité. Rien ne semble prévu envers le père de Michael, Joseph Jackson. Le patriarche du clan Jackson, qui a initié puis conduit d'une main de fer les carrières musicales de ses enfants, entretenait des relations tumultueuses avec la pop star, qui lui a reproché sa violence à plusieurs reprises. Toujours selon le Wall Street Journal, le testament aurait été rédigé avec l'avocat de la star, John Branca, il y a deux semaines. Une information qui n'a pas été confirmée par le magistrat.

Une audience prévue le 6 juillet devrait définir plus précisément les modalités de la succession. En ligne de mire, tous les professionnels de la musique s'inquiètent du devenir du catalogue des chansons des Beatles, dont les droits avaient été rachetés par Michael Jackson en 1985. En mars 2007, le "roi de la pop" croulant sous les dettes avait dû se séparer de la moitié de ce catalogue, véritable poule aux oeufs d'or. Mais le sort de l'autre moitié des chansons des Beatles sera fixé par la cour supérieure de Los Angeles dans les prochains jours.
Source: Lejdd.fr

Lejdd.fr

Mercredi 1 Juillet 2009 - 08:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter