"Je n'ai qu'une seule nationalité: Sénégalaise", Karim: Faux selon le Luxembourg qui livre son passeport français

Face au commandant Cheikh Sarr de la Section de Recherches (SR) agissant sur instruction du parquet spécial de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) en 2012 au tout début de la traque des biens dits mal acquis, Karim Wade à la question de savoir: « quelle est votre nationalité ? », répond : « Sénégalaise ». « Combien de nationalités ? », « une seule », « vous n’avez pas donc pas une autre nationalité ? », « non », répliquait du tac au tac Wade-fils. Des réponses notées sur procès-verbal que vient de démentir le Luxembourg qui dévoile le pot aux roses : le célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss est bel et bien français.



"Je n'ai qu'une seule nationalité: Sénégalaise", Karim: Faux selon le Luxembourg qui livre son passeport français
Il ne s’agit de milliards découverts à son actif certes mais il n’en demeure pas moins que c’est un démenti servi au célèbre détenu de Rebeuss dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. Face au commandant de la SR de la gendarmerie de Colobane, l’ancien ministre d’Etat sous le règne de son père disait : « Je n’ai qu’une seule nationalité : Sénégalaise ». Que nenni selon le Luxembourg qui lâche un passeport français du numéro 98RE25793 qui parlant de son propriétaire note : Karim Meïssa Wade de nationalité française, né à Paris, 15e arrondissement,  le 1er septembre 1968. La date de délivrance : 15 juin 1998, date d’expiration 29 juin 2003.

 
A cette époque, note le journal « libération » Karim qui faisait 1m92, avait des yeux marrons, résidait en Angleterre précisément au 47 ELM Park Gardens, à Londres. Très réceptives aux sollicitations du Sénégal relatives au dossier de Wade-fils, les autorités de ce pays coincé entre la France, la Belgique et l’Allemagne, réputé être un lieu de planque pour détourneurs de deniers publics, ont communiqué à Dakar des informations capitales concernant la souscription par Karim Wade, en tant que ressortissant français, d’une police d’assurance d’un montant de 842.000 dollars soit un peu plus de 400 millions de F CFA.


 
Avant de provoquer des retournements de situation dans le cadre de ladite traque des biens dits mal acquis, cette nationalité française de Karim a pour l’heure ce point négatif de fermer les portes du Palais de la République à Wade-fils. L’article 28 de la Constitution à l’actif de son père Wade du temps de son règne, est formel : « Tout candidat à la Présidence de la République doit être exclusivement de nationalité sénégalaise, … ». 


Mercredi 23 Avril 2014 - 11:34




1.Posté par TOM POUCE le 24/04/2014 18:55
Senghor était Sénégalais et Français.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter