Je pue mais je sauve la planète : enquête sur la douche pas écolo



Je pue mais je sauve la planète : enquête sur la douche pas écolo
Se priver de sa douche quotidienne, un grand progrès pour l'humanité. C'est ce que tente de nous faire avaler le New York Times, média de référence dans le pays des deux salles de bains minimum. Comme si les Français avaient besoin de ça. Alors que la moitié de l'humanité n'a pas accès aux commodités de base, prétendre que ne plus se laver est du dernier chic, voilà qui va encore faire passer les écolos pour de sombres bouseux privilégiés donneurs de leçons. Lire la suite l'article
Articles liés



Ne pas se laver ne veut pas dire puer


L'enquête sur les « unwashed » (pas lavés), qui a beaucoup fait parler d'elle jusqu'en Europe, valorise les méthodes économes en eau pour ne pas sentir mauvais. Car il ne s'agit pas de gêner ses collègues.

La gérante d'une société de cosmétique bio explique ne pas prendre « plus de trois douches par semaine » et livre ses secrets pour ne jamais devenir une nuisance olfactive :

* un coup de savon sous les aisselles, entre les jambes et sous les pieds ;

* une tranche de citron sous le bras en guise de déodorant.


Trop se laver est mauvais pour la peau

Le quotidien américain cite le livre « The Dirt on Clean : An Unsanitized History », de Katherine Ashenburg, un plaidoyer populaire en faveur d'une hygiène « à la Française » (c'est-à-dire pour se laver moins).

Le livre remarque à juste titre que le temps où l'on travaillait tous à la ferme est révolu. C'est un des paradoxes de la vie moderne de se laver autant alors qu'on n'a jamais eu aussi peu besoin de le faire.

Et qu'on ne se plaigne pas d'être plus vulnérables aux bactéries, ou d'avoir la peau trop sèche, ou de plus en plus d'eczéma. A force de trop l'astiquer, la peau ne joue plus son rôle protecteur, rappellent les dermatologues.

Ne pas céder au lobby de l'industrie cosmétique

Si l'on se lave autant, c'est pour le plaisir d'utiliser le gel douche qui nous fera ressembler à cette jolie blonde à la télé... Coupez la pub et l'envie de douche disparaîtra, nous explique en substance le quotidien new-yorkais.

Les marques écolos ont d'ailleurs bien compris que l'eau est le bien mondial le plus précieux à notre survie et proposent des shampooings secs dont les ventes explosent.

Rue89.com

Mercredi 10 Novembre 2010 - 18:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter