« Je suis très malheureux », Me El Hadji Diouf



Le tonitruant avocat se prononce après le renvoi du dossier de son client, Alboury Ndao attrait à la barre du Tribunal Correctionnel par Karim Wade dans le cadre du fameux compte des 47 milliards de Singapour. « Au moment de prendre la parole pour écraser les conseils de Karim Wade, le Procureur demande le renvoi. Pourtant pendant des heures et des heures, les avocats de Karim ont développé pour ne rien dire parce que pour établir un faux, un usage de faux et une tentative d’escroquerie au jugement, on ne doit pas dépasser trente (30) minutes… », sert Me El Hadji Diouf qui martèle :


«On doit montrer comment on a usé du faux, quel avantage on a eu avec ce faux, quel jugement a été obtenu frauduleusement sur la base du faux ». Avant de préciser que la partie civile dont Karim Wade et sa défense «ont versé de faux documents qui auraient dû être écartés » mais qui « même acceptés, (ces documents) ne peuvent pas entraîner la condamnation de Monsieur Alboury Ndao » qui selon lui, «a fait un travail remarquable, qui sait appuyer de sapiteurs qui ont déniché ce compte de Singapour. Ce qui fait mal à Karim Wade et à ses avocats qui l’accusent de menteur ».


«M. Ndao n’a aucun intérêt a raconté des histoires, il a été désigné par la CREI pour faire des investigations dans le monde, pour chercher des biens appartenant à Karim Wade et a fait appel à des partenaires qui lui ont dit qu’à Singapour, il y a à Singapour un compte ouvert le 7 décembre et qui a reçu la somme de 47 milliards… », poursuit la robe noire qui ne manque pas de préciser : «Alboury Ndao n’est pas l’ennemi de Karim Wade. Il a rendu compte à la CREI mais comme eux, ils veulent manipuler l’opinion sénégalaise, ils ont choisi la voie du mensonge et de la manipulation… ».  « Si ce n’est que du vent, pourquoi Karim Wade a refusé de répondre aux questions de la CREI, boycotter les audiences devant la CREI. On a appris en Droit, que nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude et qui ne dit mot, consent… », clôt-il.
 


Vendredi 13 Mars 2015 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter